Accueil Infos RSS Dossiers Langues


Infos

[07 Septembre 2010]

Sierre Blues Festival

[07 Septembre 2010]

Feedback sur le Sierre Blues Festival


La deuxième édition du Sierre Blues Festival s'est tenue du 26 au 29 août 2010.


A l'heure où nous écrivons ces lignes, c'est-à-dire dix jours après, nous avons encore les yeux et les oreilles pleines de notes bleues tant le bonheur a été total.


Il faut dire que les organisateurs ont fait les choses en grand pour que tout le monde y trouve son compte.


Commençons par la programmation très équilibrée des concerts qui a su magnifiquement alterner les plus grands noms du Blues ((Rick Estrin & the Nightcats, Philipp Fankhauser, The Fabulous Thunderbirds, Canned Heat) avec les artistes américains (Sherman Robertson, Sharrie Williams, Davina & The Vagabonds, Trampled Under Foot, Shakura S'Aida), suisses (Bluecerne, Marco Marchi & The Mojo Workers, Blue Mojo, The Z-Bros), italiens (Egidio Juke Ingala), français (Rod Barthet, Mountain Men), canadiens (JW-Jones) et norvégiens (Bjorn Berge).

La liste n'est pas exhaustive puisque ce ne sont pas moins de 30 groupes qui se sont succédés pour plus de 60 concerts sur les deux scènes du festival, ainsi que sur les terrasses des cafés sierrois pour le festival Off.


Poursuivons par la sonorisation : il nous a rarement été donné d'entendre des concerts avec un son aussi parfait. D'où que nous nous soyons trouvés, l'écoute était claire et la musicalité exemplaire.


L'ambiance et l'accueil ont particulièrement été soignés. Plusieurs bars répartis sur le site alternaient avec des stands de nourriture d'une fraîcheur irréprochable tenus par les commerçants de la région allant de la traditionnelle saucisse aux plats indiens et chinois en passant par la traditionnelle raclette.

En sus, pour ceux qui désiraient se faire choyer (moyennant un supplément sur le prix du billet) un espace VIP, au premier étage de la tente jouxtant la grande scène, permettait de prendre un peu de hauteur pour regarder les concerts.


Enfin, une mention spéciale à la magnifique journée des familles du dimanche : dans la nuit, la plaine Bellevue s'est transformée en paradis des enfants : carrousels, châteaux gonflables, concours de dessin. Pour les adultes : Messe Gospel accompagnée par Sharrie Williams et ses Wiseguys, et encore quelques concerts de plus étaient au programme. Le tout généreusement offert par les organisateurs du festival puisque l'entrée le dimanche était gratuite.


© Philippe ReyQuelques impressions encore sur le plus important, à savoir les concerts. Pour notre part, sur la grande scène, ceux qui nos ont fait la plus grande impression ont été : Rick Estrin qui nous a confirmé une fois de plus qu'avec ses Nightcats l'on a affaire aux meilleurs musiciens de Blues du moment capable tout à la fois de nous divertir par leur présence scénique inimitable; Dans le même registre du "Jump" Blues, il faut noter l'excellente performance de l'italien Egidio Juke Ingala; Sherman Robertson a quant à lui su nous réchauffer (il était 1h du matin et le vent soufflait) avec son funk-blues puissant et chaleureux; Enfin, un grand bravo à Sharrie Williams dont la foi et la générosité nous ont éblouis non seulement lors d'un concert riche en énergie, mais également lors de la messe Gospel du dimanche qui a été un grand moment d'émotion, de tendresse et de partage.

Sur la scène "Village" (la petite scène), la chaleur et le talent de Rod Barthet ainsi que de Marco Marchi & the Mojo Workers nous ont réjouis.


Il ne nous reste qu'à souhaiter une très longue vie au Sierre Blues Festival, et espérer qu'il grandisse encore afin d'être encore plus nombreux l'an prochain à fêter le Blues ensemble lors de la 3ème édition du festival.


Nous avons eu l'occasion d'interviewer quelques artistes :

Ces interviews seront disponibles petit à petit sur le site, au fur et à mesure de l'avancement de leur transcription et de leur traduction.


En attendant la première vous pouvez déjà regarder, ci-dessous, des extraits vidéo de quelques concerts du festival ainsi que des photos :


 


PHOTOS

Photos de Philippe Rey & Bluescat

Sierre Blues Festival 2010



Vers les photos...


 


VIDEOS

Vidéos de : Bluecerne, Shakura S'Aida, Sharrie Williams, Bjorn Berge

Sierre Blues Festival 2010



Vers les vidéos...




[5 novembre 2007]

Promotion Blues à FNAC Balexert.

 

Les 6, 10 et 11 octobre, FNAC Balexert & Bluescat.ch proposaient 2 concerts (Little JC, Walter Baumgartner & Lukas Schwengeler) et une conférence  (Jean-François Mathieu) dans le

cadre de la promotion Blues à l'occasion de la "Fête des Adhérents".

Voici quelques photos... Enjoy !


Toutes les photos de ce diaporama © M.G. & R.M.

1 Little JC 01



[16 juin 2007]

Red Dog à l'Artist's Pub le samedi 15 juin 2007.

 

Bluescat vous avait déjà parlé de Red Dog, ce groupe genevois qui avait donné un premier superbe concert en mars passé.


Pour leur deuxième apparition publique, Red Dog était cette fois à l’Artist’s Pub de Versoix.

Une fois de plus cette formation qui sait allier professionnalisme et décontraction nous a fait partager sa passion pour la musique.

Une bonne humeur et un plaisir de jouer communicatifs qui ont été partagés durant que s’égrenaient sur plus de deux heures trente de show les meilleures reprises des titres de Stevie Ray Vaughan, Bill Perry, Rory Gallagher, de même que quelques titres soul réorchestrés façon Bluesy d’une manièr


e tellement inimitable qu’ils en obtiennent une seconde vie sur scène.

Après la fin du concert, Bluescat a eu la primeur d’une excellente nouvelle que nous vous livrons ici : Red Dog va prochainement commencer à composer ses propres titres.


Voici quelques photos prises par M.G., afin de vous faire partager l’ambiance d’hier soir, et vous donner l’envie d’aller les écouter très bientôt.


Leur prochain concert : le samedi 23 juin 2007 à 22h45 à l’occasion de la Fête de la Musique, Place Favre, Chêne-Bourg.


Toutes les photos de ce diaporama © M.G.

_MG_1598




[8 avril 2007]

DBT à l'Artist's Pub le samedi 30 mars 2007.

 

DBT à l'Artist's Pub

Un concert de DBT c’est un peu comme lire une BD de Marvel Comics : le jour Daniel, Carlos , Jean-Luc et Denis sont de simples citoyens que rien ne distingue de vous et moi, si ce n’est tout de même leur extrême gentillesse, leur côté chaleureux (pas si courant en Suisse) et une pointe d’accent qui nous fait dire qu’ils vivent plus près de la mer Méditerranée que du lac Léman.


Mais le soir, tout change : ces quatre gars apparemment

ordinaires se transforment en super-héros.

Super-héros ? Mieux… Ils se transforment en Super-Bluesmen endossant leurs tenues de musiciens du groupe DBT !!


Et pour notre plus grand plaisir DBT était de passage en Suisse le 30 mars à l’Artist’s Pub de Versoix et le 31 mars au festival off du Cully Jazz Festival. C’est au premier de ces deux concerts que nous avons assisté.


Ce fut un véritable plaisir d’écouter DBT dont les performances scéniques sont similaires à leur caractère : généreuses et chaleureuses. En deux longs sets durant lesquels nous avons pu entendre une majorité de titres des deux derniers albums « Blues de Vache » et « Urbain Blues », DBT a su se faire apprécier du public avec des compositions accrocheuses, une très bonne présence scénique et une générosité si communicative que Daniel Blanc n’a pas hésité a laisser sa guitare à Jean-François Mathieu (Blues Extension) qui se trouvait présent dans le public ce soir là pour qu’à deux reprises il joue quelques mesures à sa place.


Ce concert, cette fête, s’est terminé avec un medley démarré sur le titre qui les a fait connaître : « Chante en français ». Il faut en effet rappeler que leur credo qui est de chanter en français est également leur sacerdoce puisqu’après le concert les membres de DBT et leur manager nous avouaient que de chanter le Blues en français leur fermait les portes de nombreux clubs !


Cette façon de voir est regrettable car le talent n’est pas une question de langue ou d’origines.

Après avoir vu ce concert, je peux certifier que DBT

 

DBT sur les bords du Léman

est un groupe des plus talentueux, et que  les programmateurs de ces clubs ne se rendent pas compte de ce qu’ils ratent.


Bon retour sur France le DBT, et revenez-nous vite pour d’autres moments de musique, de partage et d’amitié !



[27 mars 2007]

Paul Camilleri au  Kick-Down de Brienz le samedi 24 mars 2007.

Nous sommes le samedi 24 mars, en plein milieu de la Suisse allemande, du côté de Brienz. Il fait froid, il neige même un peu, et il fait nuit noire. Les rues sont désertes, tout est éteint. Tout ? non ! Regardez par là, il y de la lumière au Kick Down Bar: tout Brienz est là pour y applaudir Paul Camilleri qui revient y jouer pour la seconde fois.


Il est 22h. Paul débute sobrement avec "I ain't got time” (de son album In the Middle of the Night). Très vite, les premières chansons de son nouvel album « Camilleri 4 » commencent et arrive "You don't know", premier extrait de son nouvel album "Camilleri 4".

Généreusement Paul nous gratifiera de nombreux extraits de ce nouveau CD, entrecoupés de titres de ses albums précédents, ainsi que deux ou trois reprises.

Et là, première claque : l'album qui sonne déjà très bien en studio, prend toute sa substance en live.


 

Tom Beck photo JDBlues.ch


"You don't know", se révèle explosif, et met en évidence le talent de Tom Beck à la batterie : rythmique puissante et millimétrée, il est vraiment à l'aise et le montre : non content de jouer à la perfection, il joue parfois en mimant un automate, ou parfois en levant les yeux au ciel comme s'il était le témoin d'une vision divine. Et de nous rassurer parfois en touchant le plafond : non, il ne va pas encore s’effondrer ;-).


Suit "Gets Better", qui cette fois révèle le talent Felix Mueller à la basse : talent, maîtrise, et plaisir de jouer. Felix sourit, saute, parade avec Paul : un festival de bonne humeur.

Arrive le premier moment de bravoure de Paul sur une reprise de "Heard it through the grapevine" qui lui permet de nous éblouir avec un long solo de guitare. Deuxième claque, Paul est un guitariste fabuleux !

On croit avoir tout vu, et fait le tour du talent de Paul et de ses musiciens : grave erreur ! Après une courte pause, le deuxième set démarre, et là c'est la troisième claque : plus de groove, plus d'énergie, plus de talent ! Le public commence à danser. Paul est chaleureux avec son public et dialogue avec lui, le fait chanter.


Et petit à petit l'incroyable se produit : l'entier du public du bar (dont par définition une partie est d'ordinaire toujours un peu encline à bavarder pendant le concert, quelle que soit sa qualité) cesse de parler et se concentre sur le concert ! Les fans sont ravis, et chantent en chœur sur les refrains, les curieux sont conquis : tous ont les yeux rivés sur les performances musicales et scéniques de Paul, Tom et Felix, et il en sera ainsi jusqu'à la fin du concert.

 

Felix Mueller photo JDBlues.ch


 

Paul Camilleri photo JDBlues.ch


Paul ne fait quasiment plus de pauses entre les morceaux, qui s'enchaînent comme une Ferrari accélère sur un circuit de compétition. On croît les chansons terminées : ne vous y fiez pas, les titres partent en reprise une, deux trois fois avant de finir vraiment.


Tom, Felix et Paul, nous offrent des versions longues et réorchestrées de plusieurs chansons, et de nouveaux solos à tomber : des titres comme "Let my guitar talk", "We found love", "Jealous Man" ou la sublime (et quasi incontournable dans le monde du Blues/Rock) reprise de "Pride and Joy" sont fabuleux et resteront longtemps gravés dans ma mémoire !


Ce concert, plus chaud que les flammes de l’enfer, se terminera finalement au bout de plus trois heures fabuleuses, à la fin d’un 3ème rappel clôturé par « Another Sad Goodbye ».

Plus de 3 heures de musique alors que Paul qui chantait « I ain’t got time » en introduction… eh, en plus il a de l’humour :-).

Cette tournée « Camilleri 4 » est fabuleuse a plus d’un titre : Avec le temps Paul et ses musiciens sont devenus des virtuoses. Le concert est un véritable show, parfaitement rodé. Et surtout, Paul Camilleri est d’une extraordinaire générosité et se donne complètement pour son public. Si vous en avez l’occasion, allez voir l’un des concerts de sa tournée qui devrait passer par la Suisse romande dès cet automne. Bluescat vous assure que vous passerez l’un des plus beaux moments de Blues/rock que vous ayez jamais eu l’occasion de vivre !


Mais ce n’est pas tout ça, il va maintenant falloir rentrer sur Genève. Tout Brienz est encore en train de faire la fête quand je pars. Ce concert m’a boosté et je n’ai pas sommeil… malheureusement il semble que les policiers vaudois non plus… il va falloir calmer le jeu et ralentir ! Bonne nuit.




[26 mars 2007]

Out of the Blues 2007


www.samedanblues.ch

La seconde édition du festival Out of the Blues de Samedan a eu lieu du 11 au 14 janvier 2007. Ce fut un succès avec 700 festivaliers, un chiffre qui a doublé par rapport à l'an passé.


La particularité du festival est d'organiser un concours pour les jeunes groupes de Blues. Ce concours se tient dans des lieux aussi variés qu'une école de menuiserie, une imprimerie, une menuiserie, et le groupe vainqueur est récompensé par un stage de 3 jours dans une école de musique clôturé par une participation à une Jam Session dans un Club de Blues, le tout à Venise.


Cette année, les groupes suivants ont participé au concours :


- Amanda e la Banda (second au concours 2006)

- Davide Speranza Trio

- Pig Boy Crabshow

- Grany Say Band

- Tea Spoon


Autre originalité : le festival a été clôturée le dimanche matin par une messe oeucuménique animée par Rhonda Dorsey, une grande dame de la Soul.


Seul regret des organisateurs : que ce concours n'attire pas plus de groupes suisses. Bluescat relaie l'appel : jeunes groupes ou chanteurs de Blues suisses : inscrivez-vous pour le concours de l'édition 2008. Vous ne le regretterez pas !



Voici encore, pour le plaisir des yeux, quelques photos envoyées par le comité d'organisation du festival, que nous remercions chaleureusement.


Le jeudi :


Le vendredi :


Le samedi :


Le dimanche :





[16 décembre 2006]

Nominations pour la 28ème cérémonie annuelle des BLUES MUSIC AWARDS.


 


Cliquez ici pour tous les détails concernant les BLUES MUSIC AWARDS 2007


Ca y est ! Les nominés pour la plus presigieuse cérémonie Blues, les BLUES MUSIC AWARDS 2007 (anciennement dénommée W.C. Handy Blues Awards), sont enfin connus.


Les favoris cette année sont :

- Lil'Ed & the Blues Imperials, Janiva Magness and Michael Powers : 3 nominations

- Nick Moss and the Flip Tops : 4 nominations.

- Watermelon Slim &  the Workers : 6 nominations, ce qui est exceptionnel.


La cérémonie aura lieu le jeudi 10 mai 2007 au Cook Convention Center de Memphis. En attendant les résultats, voici la liste détaillée des nominations. A vos pronostics !


Album Acoustique de l'Année

:: John Long - Lost & Found

:: Bob Brozman - Blues Reflex

:: Guy Davis - Skunkmello

:: Rory Block - The Lady and Mr. Johnson

:: Cephas & Wiggins - Shoulder to Shoulder


Artiste Acoustique de l'Année

:: Cephas & Wiggins

:: David "Honeyboy" Edwards

:: Paul Oscher

:: Rory Block

:: Guy Davis


Album de l'Année

:: Charlie Musselwhite - Delta Hardware

:: Watermelon Slim & the Workers - Watermelon Slim & the Workers

:: Irma Thomas - After the Rain

:: Janiva Magness - Do I Move You?

:: Nick Moss & the Flip Tops - Live at Chan's


B.B. King Entertainer de l'Année

:: Bobby Rush

:: Bettye LaVette

:: Tab Benoit

:: Watermelon Slim

:: Lil' Ed


Groupe de l'Année

:: Lil' Ed & the Blues Imperials

:: Mannish Boys

:: Nick Moss & the Flip Tops

:: Watermelon Slim & the Workers

:: Magic Slim & the Teardrops


Meilleur Nouvel Artiste

:: James Hunter - People Gonna Talk

:: The Kilborn Alley Blues Band - Put it in the Alley

:: Eric Lindell - Change in the Weather

:: Slick Ballinger - Mississippi Soul

:: Dave Gross - Take the Gamble


Album Comeback de l'Année

:: Andy Fairweather Low - Sweet Soulful Music

:: Chicago Bob Nelson - Flyin' Too High

:: Dion - Bronx in Blue

:: Jeremy Spencer - Precious Little

:: Jerry Lee Lewis - Last Man Standing


Artiste Féminine Blues Contemporain de l'Année

:: Marcia Ball

:: EG Kight

:: Barbara Blue

:: Janiva Magness

:: Shemekia Copeland


Album Blues Contemporain de l'Année

:: Janiva Magness - Do I Move You?

:: Michael Powers - Prodigal Son

:: Guitar Shorty - We the People

:: Fiona Boyes - Lucky 13

:: John Mooney - Big Ol' Fiya


Artiste Masculin Blues Contemporain de l'Année

:: Kim Wilson

:: Tab Benoit

:: Guitar Shorty

:: Ronnie Baker Brooks

:: Michael Powers


Album Historique de l'Année

:: Delmark Records - Live at Theresa's 1975 - Junior Wells

:: Delta Groove Productions - Larger Than Life - Hollywood Fats Band

:: Delmark Records - All Your Love I Miss Loving - (Live at the Wise Fools Pub Chicago) -  Otis Rush

:: Shout! Factory - Live at the Electric Ballroom 1974 - Freddie King

:: Shout! Factory - Hooker - John Lee Hooker


Instrumentiste-Basse

:: Bob Stroger

:: Larry Taylor

:: Mookie Brill

:: Bill Stuve

:: Calvin "Fuzz" Jones


Instrumentiste-Batterie

:: Willie "Big Eyes" Smith

:: Sam Carr

:: Sam Lay

:: Jimi Bott

:: Richard Innes


Instrumentiste-Guitare

:: Duke Robillard

:: Kid Ramos

:: Lurrie Bell

:: Nick Moss

:: Guitar Shorty

:: Hubert Sumlin


Instrumentiste-Harmonica

:: Charlie Musselwhite

:: Kim Wilson

:: Mark Hummel

:: Billy Branch

:: Big George Brock

:: James Harman

:: Mitch Kashmar


Instrumentiste-Cuivres

:: Deanna Bogart

:: Kaz Kazanoff

:: Calvin Owens

:: Eddie Shaw

:: Doug James

:: Greg Piccolo


Instrumentiste-Autres

:: Robert Randolph - Steel Guitar

:: Rich Del Grosso - Mandolin

:: Otis Taylor - Banjo

:: Sonny Rhodes - Steel Guitar

:: Guy Davis - Banjo


Pianiste Pinetop Perkins de l'Année

:: Mitch Woods

:: Marcia Ball

:: Floyd Dixon

:: Henry Butler

:: Dr. John

:: Honey Piazza


Chanson de l'Année

:: "Icicles in My Meat Loaf" - Ed Williams, Lil' Ed & the Blues Imperials - Rattleshake

:: "Hard Times" - William Homans, Watermelon Slim & the Workers - Watermelon Slim & the Workers

:: "Church is Out" - Charlie Musselwhite, Charlie Musselwhite - Delta Hardware

:: "Baptized in Dirty Water" - Chris Thomas King, Chris Thomas King - Rise

:: "Prodigal Son" - Michael Murchison, Michael Powers - Prodigal Son


Album Soul Blues de l'Année

:: Frankie Lee - Standing at the Crossroads

:: Irma Thomas - After the Rain

:: Jackie Payne & Steve Edmonson Band - Master of the Game

:: Johnny Rawls - Heart & Soul

:: Calvin Owens Blues Orchestra- I Ain't Gonna Be Your Dog No More

:: James Hunter - People Gonna Talk

:: Trudy Lynn - I'm Still Here


Artiste Féminine Soul Blues de l'Année

:: Bettye LaVette

:: Irma Thomas

:: Trudy Lynn

:: Mavis Staples

:: Sugar Pie DeSanto


Artiste Masculin Soul Blues de l'Année

:: Bobby Rush

:: Frankie Lee

:: Mighty Sam McClain

:: Solomon Burke

:: Jackie Payne


Album Blues Traditionnel de l'Année

:: Last Of The Great Mississippi Delta Bluesmen - Live in Dallas

:: Charlie Musselwhite - Delta Hardware

:: Nick Moss & the Flip Tops - Live at Chan's

:: Big George Brock - Round Two

:: Watermelon Slim & the Workers - Watermelon Slim & the Workers


Artiste Féminine Blues Traditionnel de l'Année

:: Zora Young

:: Diunna Greenleaf

:: Etta James

:: Nora Jean Bruso

:: Ruth Brown


Artiste Masculin Blues Traditionnel de l'Année

:: Charlie Musselwhite

:: Robert Lockwood, Jr.

:: Big George Brock

:: Hubert Sumlin

:: Watermelon Slim




[11 décembre 2006]

Nominations Blues pour la 49ème cérémonie annuelle des GRAMMY Awards.


 


Cliquez ici pour tous les détails concernant la 49ème cérémonie annuelle des GRAMMY Awards


Les nominations Blues pour la 49ème cérémonie annuelle des GRAMMY Awards ont été annoncées le 7 décembre par la Recording Academy. La cérémonie aura lieu au Staples Center de Los Angeles le 11 février 2007. Les artistes Blues nommés sont :



Meilleur Album Blues Traditionnel (Vocal ou Instrumental)


:: Brother To The Blues / Tab Benoit With Louisiana's Leroux (Telarc Blues)

:: Bronx In Blue / Dion (Razor & Tie)

:: People Gonna Talk / James Hunter (Rounder)

:: Guitar Groove-A-Rama / Duke Robillard (Stony Plain Records)

:: Risin' With The Blues / Ike Turner (Zoho Roots)


Meilleur Album Blues contemporain (Vocal ou Instrumental)


:: Live From Across The Pond / Robert Cray Band (Vanguard Records/Nozzle Records)

:: Sippiana Hericane / Dr. John & The Lower 911 (Blue Note Records)

:: Suitcase / Keb' Mo' (Epic/One Haven/Red Ink)

:: Hope And Desire / Susan Tedeschi (Verve Forecast)

:: After The Rain / Irma Thomas (Rounder)



Dans les autres catégories, les artistes cumulant le plus grand nombre de nominations sont :


- Mary J. Blige : 8 nominations


- Red Hot Chili Peppers : 6 nominations


- James Blunt, the Dixie Chicks, John Mayer, Danger Mouse, Prince, Rick Rubin, will.i.am and John Williams : 5 nominations


- Beyoncé, Bryan-Michael Cox, Gnarls Barkley, Israel Houghton, T.I and Justin Timberlake :  4 nominations.




[13 novembre 2006]

Compte-rendu du Geneva Blues Summit.



Voir les photos du 3 novembre par Jacques Dubler ICI


Voir les photos du 4 novembre par Jacques Dubler ICI


Voir les photos de Michel Vonlanthen ICI


La deuxième édition du Geneva Blues Summit s’est déroulée les 3 et 4 novembre 2006 à l’Event Center de La Praille.


La soirée de vendredi était magique et a débuté par un un bon set des Genevois de Lo & The Blue Cats.

La soirée s’est poursuivie par un concert phénoménal en deux parties de R&B Caravan : ce groupe austro-helvétique a un swing d'enfer, et Norbert Schneider (27 ans seulement !)  est absolument prodigieux. La deuxième partie de leur concert, accompagnée par Dave Specter (l’un des plus talentueux guitaristes du moment) s’est terminée par une standing ovation !

Enfin, le magnifique Sugar Ray & the Bluetones a livré une performance pleine de soul et d'émotion.... Là aussi , Dave Specter a rejoint Sugar Ray le temps de quelques morceaux.


Dave Specter (photo by Jacques Dubler)

photo JDBlues.com

Lurrie Bell (photo by Jacques Dubler)photo JDBlues.com

La soirée du samedi à quand à elle débuté par le concert des zürichois de Blues Rooster.

Puis ce fut le retour, suite à leur succès lors de la première édition du GBS, de Bluecerne emmenés par le charismatique Renato Cazzaniga. Cette formation Lucernoise composée de 7 personnes a littéralement mis le feu à l’Event Center. Cerise sur le gâteau le big boss du GBS Laurent Gilliéron, est monté sur scène pour les accompagner, de très belle manière, à la guitare sur plusieurs morceaux !

La soirée s’est terminée par un concert intense et émouvant de Lurrie Bell (fils de Carey Bell), accompagné pour l’occasion par Eddie Taylor JR (fils de Eddie « playboy » Taylor), Joe Thomas et Kenny Smith. Ce concert, qui nous a tous ramené aux sources du Chicago Blues, s’est terminé en apothéose musicale avec rappel au cours duquel Dave Specter et Sugar Ray se sont joints à Lurrie Bell.


Ce festival chaleureux et a taille humaine (quel plaisir de voir les artistes se mêler au public pour voir leurs collègues jouer), a tenu toutes ses promesses. Vivement la troisième édition !